Créer un espace de jeu avec ecrans interactifs tactiles

L’écran interactif tactile peut avoir de multiples usages dans une entreprise, un établissement scolaire et un institut de formation, notamment la particularité d’être un espace de jeu à la fois créatif, pédagogique et ludique. Au doigt ou au stylet, les écrans ont la faculté d’être multitouch, avec 20 points de contact simultanés, ce qui permet un travail collaboratif efficace. Les écoles s’équipent de plus en plus d’écrans interactifs pour remplacer leur tableau blanc interactif, afin que l’appareil devienne une toile destiné au jeu et à l’apprentissage.

Créer un espace de jeu avec un écran interactif et tactile, pour les élèves en maternelle

En maternelle, les enfants ont besoin d’expérimenter par le toucher. L’écran interactif offre l’opportunité de faire des jeux, créer une histoire, dessiner… Des applications pédagogiques sont conçues pour un travail autour des lettres, des comptines, des personnages ou de la lecture. Des livres audio peuvent être à disposition pour occuper les plus jeunes.

Il est fréquent qu’un professeur des écoles mette les élèves en atelier par petits groupes. L’un des groupes peut avoir une fresque à réaliser sur écran interactif. Cet équipement peut être installé sur un support mobile à roulettes, pour un partage entre les classes.

Un espace de jeu pédagogique et ludique à l’aide d’un écran interactif et tactile, pour les élèves de primaire

En primaire, il est essentiel de travailler toutes les matières : mathématiques, apprentissage de l’écriture, acquisition de la lecture, poésie, débuts des savoirs en histoire, sciences, géographie… L’écran interactif peut avoir deux usages : l’apprentissage collectif d’une leçon et la correction des exercices. Il favorise grandement la participation collective et/ou individuelle au tableau.

Le stylet avec des capteurs infrarouges permet d’écrire comme sur une feuille de papier. Les enfants peuvent apprendre à former leurs lettres et leurs chiffres. Les élèves dyslexiques apprécient particulièrement l’usage de l’écran interactif, avec la projection d’écritures sans empattement comme Verdana, Arial et Tahoma. Il est possible de zoomer pour plus de lisibilité.

Plus de design thinking et de mind mapping pour les entreprises et les centres de formation, avec un écran interactif

Le design thinking est devenu une pratique courante dans les entreprises et les instituts de formation. Avec des volumes de cours de 7 heures par jour, il est essentiel de trouver une méthode qui engage tout l’esprit.

Avec un écran interactif et tactile, il est possible de créer une carte visuelle. La prise de notes aide naturellement à la concentration. Le langage visuel du sketchnote tourne autour des formes géométriques, ce qui est à la fois dynamique et amusant. Inutile de connaître les bases du dessin, le design thinking n’est pas de l’art mais bien la transmission d’idées, ce qui ne requiert pas de compétences techniques.

Avec les dessins, on va créer une hiérarchie. Sur un écran interactif, il est possible de déplacer les éléments et de les effacer. Avec le stylet, chacun peut aller de son coup de crayon, avec de la personnalisation, des commentaires humoristiques et de la fantaisie. Le sketchnote utilise des métaphores, pour transmettre des idées par ordre de priorité.

Les notes visuelles sont riches en images, écriture manuscrite, dessin et calligraphie avec des formes et des éléments visuels comme des flèches, des boîtes et lignes. L’écran interactif permet de se concentrer sur les grandes lignes d’une conférence ou d’une réunion. Le but n’est pas de prêter attention aux détails mais de relever les idées principales, pour les convertir en images visuelles à la fois avec des mots et des images. L’écran tactile est l’outil idéal pour l’analyse et la représentation d’un pilotage ou gestion de projet.