L’utilisation en classe du tableau blanc interactif – ecrans interactifs

L’utilisation en classe du tableau blanc interactif est de plus en plus répandue en école primaire. Les méthodes d’enseignement ont évolué avec l’arrivée des nouvelles technologies. Exit le tableau noir et le rétroprojecteur ! Aujourd’hui, Internet est une mine d’informations inépuisable dont les professionnels de l’enseignement peuvent se servir au quotidien.
Aujourd’hui, le tableau effaçable se transforme en classe, en tableau blanc interactif. Le principe est simple, par la projection du bureau de l’ordinateur avec la possibilité d’interagir et de modifier le support. L’usage peut être hydride avec le stylet et le feutre effaçable.

Pourquoi installer un tableau blanc interactif en classe ?

De nombreux établissements d’enseignement souhaitent faire l’investissement d’un tableau blanc interactif pour toutes les salles de classes de primaire, afin d’unifier leur pédagogie. En CP, l’apprentissage de la lecture peut être facilitée avec le tableau pour la technique hydride entre la méthode globale et syllabique. Les élèves peuvent s’exercer pour les opérations simples que l’on apprend du CE1 au CM1.

L’utilisation en classe du tableau blanc interactif - ecrans interactifs

Les matières comme l’histoire, la géographie ou les sciences deviennent plus visuelles et suscitent davantage l’intérêt des élèves. La pédagogie en classe est moins descendante et plus participative, ce qui permet une meilleure mémorisation au cours des séances.

Les fonctionnalités du tableau blanc interactif en classe

Avec une barre d’outils personnalisée sur le côté de l’écran, le tableau interactif permet de multiples possibilités. Toutes les matières peuvent être enseignées avec le tableau blanc interactif. D’un support vierge, on peut insérer un fond, des zones de textes et des médias depuis un fichier. Les enseignants peuvent construire leur support de cours, de manière à le rendre pédagogique et ludique.
Tout document est modifiable sur le tableau avec des options d’annotation de bureau, de marqueur, de gomme ou de remplissage. On peut annuler ou rétablir à sa guise, pour des modifications sur mesure. Un enregistreur d’écran permet de conserver la trace du travail des élèves.
Les fonctions comme la reconnaissance d’écriture ou de forme vous permettent d’écrire ou de tracer une figure à main levée et de la reconfigurer avec des traits rectilignes. Des outils mathématiques sont présents pour travailler la géométrie, à l’aide d’une grille ou d’un compas.

L’insertion du web dans le support avec un tableau interactif en classe

Envie de donner un cours interactif, avec des sources sûres et imagées ? Il est possible d’extraire un paragraphe d’un texte d’une page web pour le copier directement sur son support et d’y insérer le lien. On peut également extraire une photo d’une page web.
Le tableau blanc interactif permet la diffusion d’une page web simple, avec la diffusion d’une vidéo. Le vidéoprojecteur dispose d’une sortie son de qualité, pour une chanson, un film pédagogique… Les élèves peuvent s’entraîner à l’apprentissage d’une chanson, en mode karaoké.
Après l’enseignant peut retravailler le texte avec ses élèves, grâce au navigateur de ressources qui rend les mots cliquables et qui permet de les faire glisser dans d’autres zones de texte.

Plus d’interaction pédagogique avec les élèves, grâce au tableau interactif

Il est important de favoriser la participation des élèves au maximum. La fonction rideau est intéressante pour dévoiler le contenu au fur et à mesure. Il est possible d’insérer des caches sur les réponses.
Selon les modèles multitouch, il est possible de faire intervenir plusieurs élèves en même temps, à l’aide du stylet ou du doigt. Le stylet est un accessoire indispensable pour annoter, entourer, souligner, dont on peut choisir l’épaisseur de la mine et la couleur.
Les élèves apprécient d’être challengés en classe avec des quizz. Une horloge sous forme de minuteur permet de créer un jeu compétitif entre les élèves, dans le temps imparti.