Interface tactile pedagogique maternelle

L’interface tactile peut être un réel atout pédagogique dès l’école maternelle. L’écran interactif permet d’ouvrir les enfants vers une nouvelle expérience motrice et sensorielle. En tant que stimulation, le jeu reste un entraînement qui favorise les apprentissages. La différenciation d’activité est préconisée pour des classes multi niveaux.

Il n’est pas rare que tous les enfants de maternelle soient mélangées dans une seule et même classe de PS1 à GS. Les aménagements pédagogiques sont plébiscités pour une différenciation des acquis. Les modules d’approfondissement en langue orale / lecture / écriture peuvent se faire via une interface tactile.

Interface tactile pedagogique maternelle

Peut-on apprendre en maternelle devant un écran interactif ?

L’école maternelle est un lieu de vie où les enfants apprennent la gestion du temps et de l’espace, la vie en collectivité et le jeu. Aujourd’hui, la quasi totalité des enfants fréquentent l’école maternelle dès l’âge de trois ans. Au cours de la maternelle, l’enfant doit apprendre l’autonomie, avant l’arrivée en CP, l’acquisition des bases à l’oral et à l’écrit.

L’écran interactif est différent de la télévision, qui donne à l’enfant un rôle passif de spectateur. L’interface tactile permet à l’enfant d’appréhender l’espace de l’écran, les consignes pour la réussite du jeu ou de l’exercice. Il peut réaliser cela au doigt ou au stylet. Il est possible de servir de l’écran interactif comme un projecteur de vidéo, de musique, sans interactivité.

L’interface digitale est-elle suffisamment résistante pour un usage auprès d’enfants en maternelle ?

Avec une plaque de verre trempé de 4 mm, l’interface tactile est solide et durable. Il est important de prévenir les plus jeunes que ce type d’appareil doit être manié avec précaution. Il peut être intéressant de coller une feuille près de l’écran interactif, pour prévenir les enfants avec des dessins barrés : pas de stylo feutre, pas de crayon de couleur, pas de ciseaux, pas de crayon à bille, pas de colle, pas de coup de poing sur l’écran… Tout instrument inapproprié sur un support tactile peut provoquer des rayures profondes et irréversibles sur l’écran.

L’entretien de l’interface tactile doit être rigoureuse dans une école maternelle. De façon basique, de l’eau peut être pulvérisée sur un chiffon doux en microfibre. Il existe des produits anti-bactériens et anti statiques spécifiques pour les surfaces tactiles. Un chiffon ou un produit inadapté peuvent former des micro rayures qui peuvent engendrer une forme d’opacité au fil des années.

Interface tactile pedagogique maternelle

Des logiciels dédiés à l’apprentissage sur un écran interactif

De nombreuses applications existent pour favoriser l’apprentissage des enfants de tous les niveaux de maternelle. Certaines sont dédiées aux mathématiques, avec l’acquisition de compétences en numération, d’autres sont spécifiques aux lettres pour savoir écrire des mots simples, son prénom ou même des sons. Dès la maternelle, il est possible d’aborder des notions en histoire, géographique, sciences ou même en anglais. Pour les écoles bilingues, des logiciels abordent les notions en langue bretonne, corse, basque, catalan ou alsacien, selon les régions.

Les enfants peuvent travailler en petits groupes en autonomie autour de l’écran. Des temps de leçon peuvent être expliqués de façon ludique, en chanson, avec des personnages rigolos. Des exercices peuvent être proposés avec des corrigés, pour progresser plus vite.
Où doit-on placer une interface tactile ? L’écran interactif doit installer au mur au ras du sol. Les élèves de maternelle mesurent entre 80 cm et 1,20 m environ. Pour l’usage de la fonction tactile, l’écran doit être facilement accessible.

L’écran de 56″” par exemple peut être placé sur pied comme une table tactile à 30 ou 40 cm du sol. Le but que l’élève peut accèder au moins au 2/3 de l’écran, debout ou en position assise.