Interface tactile pour bébé en creche

Dès la naissance, les enfants sont très réceptifs au toucher. La préhension des objets fait partie des étapes du développement de bébé. L’interface tactile peut lui permettre d’être créatif, sans se salir. En effet, la peinture, les crayons de couleur, les feutres et les pastel sont des instruments traditionnels pour la réalisation de créations artistiques.

L’interface tactile a l’avantage de permettre la réalisation de fresques et de dessins, sans se salir. Au doigt, l’enfant peut réaliser des dessins simples ou plus élaborés. Il peut apprendre à se servir du stylet, comme un crayon. Une interface tactile en crèche est une opportunité pour proposer une activité supplémentaire aux enfants et favoriser l’apprentissage des premières notions pour les plus grands, en jardin d’enfants.

Les loisirs créatifs avec une interface tactile

En crèche, les enfants aiment manipuler du matériel : pâte à modeler, peinture, gommettes, alimentation, eau… Toutes ces activités sont appréciées par les petits qui aiment la diversité. Le changement d’activité doit être très fréquent chez les enfants : normalement, une plage d’activité dépasse rarement 30 minutes à l’âge de 2 ans. Dix minutes sont consacrées à la mise en place. L’enfant pratique seulement 10 minutes en moyenne de façon assidue. Sa concentration reste limitée en session courte.

Les 10 dernières minutes sont réservées au rangement du matériel.Les activités de loisirs créatifs sont essentielles. Néanmoins, elles nécessitent un vrai déploiement de matériel et d’énergie de l’équipe d’encadrement de la petite enfance. Le temps fort est souvent le matin, l’après-midi étant réservé à la sieste. L’interface tactile permet la mise d’une activité rapide sans déploiement de matériel, ni aménagement spécifique de l’espace de jeu.

Développer l’éveil des enfants de 2 à 3 ans

De plus en plus d’applications pédagogiques existent pour les plus jeunes. Les enfants avant l’entrée en école maternelle, peuvent apprendre un tas de connaissances sur les couleurs, les formes, les animaux, les transports, les lettres, les chiffres… L’interactivité peut se faire au doigt ou au stylet. L’enfant peut déplacer, faire glisser des éléments et cliquer. Les gestes sont assez intuitifs, comme sur une tablette de taille classique.

Les interfaces tactiles ont toutes une surface multitouch, offrant jusqu’à 20 points de contact simultanés. Les enfants peuvent jouer et intervenir à plusieurs en même temps, ce qui permet d’éviter trop d’impatience. Des jeux collaboratifs peuvent être mis en place, comme une fresque de dessin, un jeu de personnages…

Interface tactile pour bébé en creche

Il est important qu’ils apprennent à prendre soin du matériel mis à disposition, avec des précautions d’usage : pas de feutre, pas de ciseaux, pas de colle, pas de crayon de couleur, pas de coup de poing…. Les sessions de jeu sont courtes, avec des temps de pause suggérés ou imposés tous les 15 ou 30 minutes. L’application se met en veille automatiquement.

L’interface tactile, pour la diffusion de dessins animés, de comptines

Les crèches familiales et municipales peuvent réaliser des investissements dans du matériel de projection. Une télévision peut être un outil de diffusion des dessins animés, de la musique ou des comptines. Toutefois, aucune interactivité n’est possible. L’interface tactile est un outil plus polyvalent qui permet de faire des jeux, des quizz…

Les applications éducatives peuvent aider les jeunes enfants à apprendre. Elles permettent d’apprendre l’alphabet, la numération mais également le rôle du jeu social. Apprendre à être gagnant ou perdant permet de savoir gérer ses émotions et sa frustration. Les livres numériques en version audio peuvent occuper un groupe en crèche. Ces derniers ont des effets sonores et visuels qui peuvent donner vie à l’histoire, avec la voix des différents personnages et du bruitage. Ils ne remplacent pas les livres en version papier.