Interface digitale entreprise / de travail

Une entreprise se doit d’utiliser les nouvelles technologies pour de multiples raisons : la performance, l’image de notoriété et l’investissement dans des outils de communication interne. L’interface digitale dans une entreprise peut faire partie de la transformation numérique.

L’écran interactif peut être placé dans une salle de réunion, un espace open space, une salle de pause ou un hall d’accueil. La transition digitale passe par la mise en place d’outils de communication externe. Pour autant, il ne faut pas négliger la communication interne, qui améliore l’efficacité des collaborateurs, la transmission d’informations et l’implication de chacun.

Interface digitale entreprise / de travail

Booster l’animation de réunion avec une interface digitale en entreprise

Un cadre passe en moyenne dans sa carrière 16 ans en réunion à planifier des projets et valider des échéances. Bon nombre de personnes estiment que cela est une perte de temps ou inutile. Le phénomène de la réunionïte aigue est présente dans les entreprises privées, tout comme dans le secteur public. Pourtant, travailler ensemble reste essentiel pour le bon fonctionnement d’une entreprise.

L’interface digitale permet de développer le potentiel du collectif. De nombreux outils existent pour améliorer la dynamique de groupe : le brainstorming, le mind mapping… Des applications sont disponibles sur la home page de l’écran pour un accès direct et immédiat. L’interface digitale est dotée d’une capacité multitouch qui permet jusqu’à 20 points de contact simultanés.

Transmettre les informations collectives via un écran interactif

La communication interne est un domaine qui doit être maîtrisé par une grande entreprise, notamment si elle est multi-site. De plus, tous les salariés n’ont pas accès à une boîte mail professionnelle, en fonction du poste occupé dans l’entreprise. L’interface digitale permet une diffusion commune et simultanée de toutes les informations : temps forts de l’entreprise, informations des délégués du personnel et des organisations syndicales, météo, volume de production du jour, destinations d’exportation…

L’interface digitale peut compléter un bulletin mensuel ou trimestriel en format papier. Le but est de toucher l’ensemble des salariés, dans un but d’inclusion et de cohésion d’équipe.

Interface digitale entreprise / de travail

Lancer la co-création en groupe par le biais d’une interface digitale en entreprise

L’interface digitale permet de développer la créativité en groupe, c’est ce qu’on appelle le quotient d’intelligence collective. Ce type d’appareil facilite la collaboration, l’échange de solutions et le rebond sur les propositions des autres participants, afin de créer de nouvelles idées. Le groupe peut créer une multitude de solutions, ce qui en fait sa force et sa puissance. L’écran interactif est le bon moyen de confronter son point de vue, générer de nouvelles idées et développer la capacité créative d’un groupe.

En groupe, une problématique doit être à plat. Dans une entreprise, le support de choix peut être l’interface digitale. Le conformisme est un problème en réunion. Le besoin de se conformer à l’avis général afin de ne pas se faire remarquer peut rendre les solutions collectives insatisfaisantes.

Un écran interactif permet de donner humblement son avis et peser le pour et le contre entre collaborateurs. De plus, il est possible de solliciter ses collègues pour la création d’ateliers de travail, pour réfléchir ensemble à la problématique d’un dossier ou d’un projet et co-construire un livrable. Les remarques peuvent rendre le travail plus pertinent et plus solide. L’interface digitale peut être un atout pour construire un projet de qualité, qui remporte l’adhésion autour d’une idée efficace.

La créativité en réunion peut être un atout majeur pour la multiplicité des compétences présentes. De plus, elle permet de développer la présence de visuel dans la réunion. L’écran en tant que support visuel permet de diffuser la même information à tous les participalnts et favoriser la mémorisation.